Les 10 Africains qui sont partis de rien pour finir milliardaire.

0
2082

En Afrique, il y a des gosses qui crèvent de faim. Et ce n’est pas toujours une image. Et pas que des gosses d’ailleurs. Bref. Et puis, comme partout, il y a des milliardaires aux fortunes opulentes qui profitent du capitalisme mondialisé et qui s’en mettent plein les poches. Voici le classement 2012 :

1: Aliko Dangote, Nigéria (11,2 milliards)
Roi incontesté du ciment en Afrique, le Nigérian profite également des intérêts perçus sur des entreprises de sucre, de farine et de traitement de sel. 76e du classement mondial, Dangote a débloqué de nombreux fonds afin de promouvoir l’éducation et la santé au Nigéria.
2:Nicky Oppenheimer, Afrique du Sud (6,9 milliards de dollars)
L’homme le plus riche d’Afrique du Sud a conquis une fortune colossale en exploitant parfaitement les gisements diamantaires du pays, ainsi que les productions de bière.
3.Nassef Sawiris, Égypte (5,1 milliards de dollars)
Sawiris détient des participations importantes dans des sociétés de ciment Lafarge et Texas Industries. Et le ciment ça paye. Ouais.
4.Johann Rupert, Afrique du Sud (5,1 milliards de dollars)
Ruppert, son truc, c’est les bagnoles. Le mec aime tellement l’odeur de l’essence et des pneus brûlants qu’il est devenu l’actionnaire majoritaire du groupe Richemont, numéro deux mondial de bagnoles de luxe, et qu’il a fait construire le Musée Franschhoek Motor, qui accueille une collection perso de plus de 200 voitures anciennes.
5.Mike Adenuga, Nigéria (4,3 milliards de dollars)
Après avoir étudié sur le continent nord-américain, il devient millionnaire en permettant à l’Afrique de se pourrir l’estomac avec du Coca en exportant la marque sur le continent. Ensuite, Adenuga s’enrichit grâce au pétrole, aux banques et aux télécommunications. Il possède ainsi aujourd’hui le plus grand opérateur de téléphonie mobile du Nigeria.
6.Naguib Sawiris, Égypte (3,1 milliards de dollars)
Frère de Nassef, dont il porte (curieusement) le même nom de famille, Naguib Sawiris a fait fortune dans la télécommunication, avant de lancer son propre parti politique : « les Égyptiens libres ». Et comme le petit Naguid est un mec provoc’ un peu plaisantin, il a publié en 2011 une caricature représentant une Minnie Mouse en niqab et un Mickey barbu. Faut qu’il fasse gaffe quand même, y’en a qu’ont eu des problèmes avec ce genre de démarches…
7.Onsi Sawiris, Égypte (2,9 milliards de dollars)
Dans la famille Sawiris, je voudrais le père, le patriarche. Fondateur de l’Orascom Construction Industries, il pourra toujours compter sur l’appui de ses gamins en cas de gros pépin.
8.Miloud Chaabi, Maroc (2,9 milliards de dollars)
L’homme le plus riche du Maroc a bâti sa fortune autour de ses investissements fructueux dans l’industrie, l’immobilier, l’agroalimentaire et la grande distribution, avant de s’impliquer également dans la politique. Célèbre allié du parti socialiste marocain, il est l’une des figures centrales de la lutte anti-corruption au Maroc.
9.Patrice Motsepe, Afrique du Sud (2,7 milliards de dollars)
Avocat en Afrique du Sud, c’est bien. Et c’est louable, dans un pays aussi corrompu. Mais ça ne paye pas. Ou en tout cas pas assez. Alors, Motsepe se lance dans l’exploitation des mines d’or qu’il cote en Bourse. Et là, c’est le pactole.

10. Christoffel Wiese, Afrique du Sud (2,7 milliards de dollars)
Président et important actionnaire de Shoprite, la plus grande chaîne de supermarchés à bas prix du continent africain, Wiese siège également au conseil d’administration de la chaîne de magasins de vêtements discount Pepkor. Il est aussi propriétaire de vignobles et d’une réserve dans la région du Kalahari. Sacré cv.

LAISSER UN COMMENTAIRE