Face à l’agitation sociale : Le pouvoir manie la carotte et le bâton

0
78

C’est comme si les remous sociaux qui ont paralysé la préfecture de Boké, durant le mois de septembre dernier, avaient eu un effet de contagion sur d’autres  préfectures de la Guinée, notamment  Kérouané et Beyla, situées dans le sud-est du pays, où les populations ont battu le pavé respectivement les 9 et 18 octobre dernier, […]

Lire la suite …

LAISSER UN COMMENTAIRE