GPT : démission du vice-président du parti, accusant Kassory Fofana d’avoir trahi ses convictions (lettre)

0
101

Coup de tonnerre à Guinée pour Tous (GPT) du ministre d’Etat Ibrahima Kassory Fofana. Le vice-président Ismaël Bah vient de claquer la porte du parti avec une lettre au vitriol dans laquelle il accuse Kassory d’avoir trahi ses convictions.

« Les gens en ont assez de ces politiques qui mangent à toutes les gamelles et qui sont à la fois dans la majorité parce qu’on leur a proposé des postes et en même temps font semblant de continuer à être dans le parti qu’ils ont trahi. Vous avez fait un choix que je regrette d’autant plus que je ne comprends pas : Vous avez préféré peut-être un poste ministériel à vos convictions. C’est pourquoi pour ma part je quitte le Parti pour retrouver de la clarté », déplore Ismaël Bah…

Lettre de démission du Parti Guinée Pour Tous (GPT)

Conakry le 09 Janvier 2018

Monsieur Ismaël BAH
Vice-Président du Parti Guinée Pour Tous (GPT)
A
Monsieur Ibrahima Kassory FOFANA
Président du Parti Guinée Pour Tous (GPT)

Objet : Lettre de démission 
Monsieur Le Président,

Nous avons créé le Parti Guinée Pour Tous en 1999, pour présenter à nos compatriotes un projet de Société du Centre avec une doctrine et une philosophie. Pour une politique du Centre, qui se devait être le Juste équilibre. Une politique du Juste équilibre qui devait être édifiée par des femmes et des hommes (les Centristes du GPT) qui se reconnaissent dans ces valeurs et dans leur traduction politique et qui se réunissent afin de conquérir démocratiquement le pouvoir en vue d’appliquer leur idéal programmatique.
Un projet de Construire la meilleure société possible pour les Guinéens.
Le but politique que s’assignait ce Parti du Centre était clairement défini : construire la meilleure société possible en regard du monde qui nous entoure et avec lucidité, c’est-à-dire avec pragmatisme, responsabilité et humanisme, dans la liberté, le respect, la solidarité et la tolérance, afin de donner à chacun le maximum de ce qu’il puisse obtenir tout en respectant les choix des autres dans le cadre d’un lien social où tout ce qui enrichit l’un, enrichit l’autre et inversement. Une meilleure société possible prenant en compte les deux réalités de la vie auxquelles est confrontée toute politique. La première, immuable, est la réalité incontournable de la vie sur Terre (« Ne prétendons pas changer la nature des choses » disait Epictète). La seconde, modifiable s’il en est besoin, est la réalité de la société dans laquelle on vit, l’environnement sociétal que nous avons créé. Toute femme et tout homme politique responsables doivent se donner pour mission d’agir sur cette seconde réalité. 
En revanche, tout mettre en œuvre pour modifier et faire évoluer la seconde réalité vers la meilleure société possible tout en prenant en compte la réalité immuable, voilà la réelle mission des politiques. Et la tâche est immense. Et c’est là que seront jugées leurs capacités et l’efficacité de leur action.

On ne rassemble pas quand on trahit ses convictions.

Les gens en ont assez de ces politiques qui mangent à toutes les gamelles et qui sont à la fois dans la majorité parce qu’on leur a proposé des postes et en même temps font semblant de continuer à être dans le parti qu’ils ont trahi. Vous avez fait un choix que je regrette d’autant plus que je ne comprends pas: Vous avez préféré peut être un poste ministériel à vos convictions. C’est pourquoi pour ma part je quitte le Parti pour retrouver de la clarté. Comme vous, j’avais fait le choix de dire les choses reprochant à de monter les guinéens les uns contre les autres, je continue de considéré qu’il y a une montée de l’ethnocentrisme et de la pression de la violence qui ne sont plus acceptables ; que trop souvent, dans nos quartiers, l’autorité de nos policiers et gendarmes s’est effritée ; que la politique menée par Alpha Condé est indigne pour nos jeunes. 
Je reste un homme du centre très déterminé mais serein qui défend juste les Guinéens par rapport à un président de la République très clivant et tourné vers son ethnie.je ne veux pas de ces débats qui divisent. Je connais parfaitement le jeu d’Alpha Condé qui cherche à opposer les gens les uns aux autres. Je quitte ce Parti GPT, pour mieux assumer ses valeurs et ses convictions. Je ne ferai jamais d’alliances avec le RPG. Alpha Condé a montré son visage: le visage de la haine, de l’incompétence et de l’agressivité. Les Guinéens ont compris qu’il n’était pas au niveau. Il y a eu deux problèmes dans notre Parti Politique : Vous vous êtes fait passer pour des chapeaux à plumes, d’abord vous avez utilisé le parti pour votre convenance personnelle et puis vous servir de nous. je préfère entendre une génération de jeunes qui ont les mains dans le cambouis ; nous n’avons pas fait assez naître de nouvelles têtes. Mon travail va être désormais de secouer la poussière et faire émerger une nouvelle génération. 
Vice-Président du Parti, Je me suis efforcé d’y répondre en veillant, dans mes fonctions comme dans mon comportement personnel, à vous défendre à toujours respecter les exigences, non seulement de la légalité, mais aussi de la dignité, de la moralité et de la loyauté. J’ai une trop grande loyauté à votre égard pour accepter que votre action auprès de Monsieur Alpha Condé puisse, en quoi que ce soit, en souffrir. Et que vous deveniez comme vous le souhaitez, un jour son Premier Ministre. 
C’est pour toutes ces raisons que j’ai donc décidé de quitter mes fonctions de Vice-Président du Parti. En conséquence, je vous demande donc de bien vouloir accepter ma démission.
Je vous prie de croire, Monsieur le président, à l’assurance de mes sentiments distingués.

Ismaël BAH

Lire la suite …

LAISSER UN COMMENTAIRE