Election des maires : le RPG Arc-en-ciel a le dos au mur dans certaines préfectures de la région forestière

0
137

Le parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) traverse une période très compliquée au lendemain des élections locales du 4 février dernier. Autrefois considérées comme bastions imprenables du parti présidentiel, les villes de N’zérékoré, Guéckédou et Beyla, au sud de la Guinée, en région forestière, ne semblent pas être des proies faciles pour le Rpg Arc-en-ciel.

A Guéckédou par exemple, le parti au pouvoir doit obligatoirement tendre la main au Bloc Libéral (BL) de Dr Faya Millimouno qui reste le faiseur de roi dans cette commune. Selon nos informations, le parrain de cette ville en l’occurrence le ministre du Commerce, Marc Yombouno a du pain sur la planche pour convaincre les conseillers du Bloc Libéral (BL) dont son président, Dr Faya Millimouno qui reste très critique vis-à-vis du pouvoir du Pr Alpha Condé.

Le parti RDIG de l’ancien ministre Jean Marc Telliano qui livre une bataille sans merci contre le RPG Arc-en-ciel depuis son limogeage n’entend visiblement pas coopérer avec le parti au pouvoir dans cette commune. Avec ses 10 sièges obtenus dans cette commune, le RPG Arc-en-ciel pourra miser sur les deux sièges de l’UFR qui sont pourtant insuffisants pour remporter la Mairie.

‘’Cette crise que connait le parti au pouvoir est la conséquence des guéguerres entre le ministre du Commerce, Marc Yombouno et le directeur national du budget, Abraham Richard Kamano. Ce bras de fer a empêché en réalité le parti au pouvoir de battre une campagne sérieuse à Guéckédou. Le manque de leadership du parrain de la ville, le ministre Yombouno en est la principale raison. Il n’a pas pu travailler en synergie avec Richard Kamano malgré l’implication de la notabilité de la ville’’, martèle un citoyen.

A Beyla, avec les 10 sièges contre 9 pour le mouvement indépendant, le RPG Arc-en-ciel court vers une nouvelle défaite. Les partis de l’opposition UFDG, PEDN et GRUP souhaitent élire le jeune indépendant Djiba Donzo à la tête de cette commune. Même si l’UFR s’alignait derrière le RPG Arc-en-ciel, il sera pratiquement impossible sans le concours des autres partis.

Dans la principale agglomération de la région forestière (N’zérékoré), là aussi la conquête de la commune n’est pas une simple promenade de santé pour le RPG Arc-en-ciel car, il doit impérativement avoir le soutien de quelques partis comme le RRD, venu en quatrième position avec 4 sièges et doit coopter pour avoir 19 sièges afin d’avoir la mairie de cette commune. Et déjà, les tractations sont en cours entre les partis UFDG et UFR qui comptent dans les jours à venir mettre en place une alliance pour empêcher le RPG Arc-en-ciel de rafler la mairie. En attentant, le faiseur de roi dans cette commune (RRD) est devenu l’enfant chéri de tous les compétiteurs pour la mairie.

A Macenta, avec le soutien de l’UFR, le RPG Arc-en-ciel peut gagner dans cette commune. A Yomou et Lola, le parti au pouvoir a déjà la majorité absolue.

Amara Souza Soumaoro, correspondant à N’Zérékoré

Cet article Election des maires : le RPG Arc-en-ciel a le dos au mur dans certaines préfectures de la région forestière est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire la suite …

LAISSER UN COMMENTAIRE