Gendarme tué à Bomboli à coups de pierre : le syndicaliste Aboubacar Soumah ‘’regrette profondément’’

0
75

La deuxième semaine de la grève des enseignants déclenchée par le SLECG version Aboubacar Soumah s’est soldée lundi par la mort de l’adjudant Mohamed Chérif Soumah, agent de l’USSEL, en service à la gendarmerie Numéro 5 de Wanindara, dans Ratoma.

Il s’appelait N’Famara Chérif Yansané, tué à Bomboli à coups de pierre

Joint au téléphone dans la soirée, le principal meneur de la grève se dit très touché par la mort du jeune gendarme.

« Je ne sais même pas s’il y a eu mort. Je ne suis pas informé de cela et je n’ai pas de réaction par rapport à ça. Je regrette vraiment la mort. Je regrette profondément, c’est tout ce que je peux vous dire comme réaction », dit Aboubacar Soumah.

A noter que le corps du gendarme tué lors des échauffourées entre forces de l’ordre et manifestants sur la Route Le Prince, dans la commune de Ratoma, se trouve à la morgue de l’hôpital Ignace Deen.

Yaya Dramé

628380576

Cet article Gendarme tué à Bomboli à coups de pierre : le syndicaliste Aboubacar Soumah ‘’regrette profondément’’ est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire la suite …

LAISSER UN COMMENTAIRE