Le Japon finance deux projets du système des Nations Unies et un projet du Centre du riz pour l’Afrique pour un montant total de 2 400 000 dollars US (communiqué)

0
78

Le Gouvernement du Japon a financé 2 projets du système des Nations Unies et un projet du Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice) pour un montant total de 2 400 000 dollars US.

La sécurité humaine est au cœur de ces interventions : la sécurité sanitaire et la sécurité alimentaire pour les communautés affectées par les séquelles de l’épidémie Ebola, mais aussi, plus récemment, par les inondations et les infestations d’insectes. Ces projets tendront à donner une aide directe aux personnes affectées, mais aussi à développer les capacités de résilience de leurs communautés.

Les projets financés sont les suivants :

« Food Security and nutrition assitance to vulnerable communities affected by floods and crop diseases », pour un montant de 1 800 000 dollars, présenté par le Programme Alimentaire Mondial (PAM).

« Strengthening the livelihoods of populations affected by natural disasters in Guinea », pour un montant de 500 000 dollars, présentés par l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO).

« Support through rice seed production and its distribution to prevent the occurrence of social unrest and food insecurity due to natural disasters », pour un montant de 100 000 dollars, présenté par le Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice).

Par ces appuis aux agences des Nations Unies et d’AfricaRice qui travaillent avec le Gouvernement Guinéen, le Japon poursuit son appui aux efforts de la Guinée pour renforcer ses moyens d’action en faveur de sa population, ainsi qu’au renforcement de ses capacités à faire face aux différentes crises qui peuvent à nouveau surgir.

Conakry, le 19 février 2018

Source : Ambassade du Japon

Cet article Le Japon finance deux projets du système des Nations Unies et un projet du Centre du riz pour l’Afrique pour un montant total de 2 400 000 dollars US (communiqué) est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire la suite …

LAISSER UN COMMENTAIRE