Bâadicko dénonce : «On n’arrive même pas à gérer une compagnie de bus»

0
408

Mamadou Baâdicko Bah, le président de l’Union des Forces Démocratiques (UFD), connu pour son ton tranchant, ne choisit pas des mots doux pour dénoncer la gouvernance actuelle.

En conférence de presse dimanche 05 août 2018 au siège du parti PADES où il était allé apporter son soutien à Dr Ousmane Kaba, Bâadicko s’est insurgé contre la gouvernance Condé. Il a particulièrement dénoncé la gestion des bus recement mis en circulation par une compagnie étrangère. Le leader parle aussi d’éthnicisation de la vie politique, approfondie, selon lui, depuis l’arrivée du président Condé au pouvoir.

De la gestion des bus offerts à la Guinée par la Turquie

« On est à l’état néant. On n’arrive même pas à gérer une compagnie de bus. Quelqu’un vous offre 50 bus, au bout d’un an, ils sont en train de pourrir. La seule solution que vous trouvez, c’est de dire, tu nous a offert des bus, merci beaucoup, mais viens les gérer. Voilà où nous en sommes. (…) 60 ans après l’indépendance, nous sommes incapables de tout. Tout le monde nous tourne le dos, puisqu’on est dans un système de politicaillerie ethnique et qui ne marche pas ».

De l’ethnisation de la vie politique 

« Depuis 2010, on a approfondi les vielles tendances ethnicistes dans le pays. Je suis convaincu que la faillite du système actuel, c’est le système politiquement ethnique qui a privilégié la politicaillerie, plutôt que le travail concret. C’est pour cela qu’aujourd’hui on n’arrive à rien. »

Mamadou Sagnane 

LAISSER UN COMMENTAIRE