Débrayage au port : les dockers réclament un meilleur traitement salarial (Source)

0
884

Indépendamment du mot d’ordre de grève en vigueur à l’initiative de l’inter centrale CNTG-USTG,  des dockers du port autonome de Conakry se sont fait entendre le lundi 06 août en début de matinée .  D’après nos informations, les  grévistes qui ont curieusement tous arrêté  de travailler en même temps, donnant l’impression d’un débrayage bien coordonné,  réclament entre autres un meilleur traitement salarial

Joint au téléphone par notre rédaction, un des grévistes nous retrace le film de l’événement

«C’est entre 11h  à 12h qu’on nous a demandé d’arrêter le travail . Ils ont tout bloqué, notamment les activités impliquant  les dockers. Il n’y a que OBK qui a travaillé parce que là-bas, la bauxite est transportée par le tapis, les dockers n’y sont pas», a relaté ce gréviste

A la question de savoir à quand la fin du débrayage,  l’intéressé répond : «On a décidé de ne reprendre le travail que quand le Président ou le Premier ministre vient  nous voir pour qu’on lui explique dans quelle condition on travaille ici. Nous sommes rémunérés par heure, mais personne ne sait combien on lui donne par heure.  C’est un salaire global qu’on nous donne. Et même ça aussi, on ne le reçoit pas à temps. On veut que ça change», a-t-il conclu.

A préciser que les responsables du port que nous avons contactés n’ont pas voulu s’exprimer sur le sujet.

Dossier à suivre !

ML Cissé

LAISSER UN COMMENTAIRE