Accord accouché  au forceps : les menaces de l’opposition font plier le pouvoir (Analyse)

0
1164

Il est désormais évident que le pouvoir de Conakry n’entend que le langage de la rue. L’opposition le sait et y croyait encore en récidivant cette semaine avec une menace de  marcher sur l’autoroute.  Cette marche n’aura jamais lieu, car les autorités cèderont facilement aux conditions posées  par le chef de l’opposition et ses compagnons en contre-partie d’une suspension de leur agenda menaçant.

Ce mercredi, jusqu’à tard dans la nuit, la délégation gouvernementale et celles du parti au pouvoir et de la Présidence, se sont mises en génuflexion devant les opposants en leur concédant ce qu’ils leur ont refusé au dialogue depuis l’organisation des élections communales.

Le consensus favorable aux mécontents à de nouveau dominé les vocables au prix d’un viole collectif de la loi.

Si aucune concession n’a été faite aux  forces sociales et aux syndicats en mouvement de protestation depuis plus d’un mois , le gouvernement qui est resté ferme et catégorique  donnant l’impression d’une autorité qui veut désormais se faire respecter, a dû par contre renoncer à ce principe qui a pourtant été applaudi partout à cause du rapport de force déséquilibré face à l’opposition.  

Cellou peut bien exulter avec cette concession majeure qu’il vient d’avoir au forceps, faisant de lui le roi de l’ordre socio-politique du pays.

Pourquoi le gouvernement n’a-t-il pas réagi  pendant tout ce temps, pour au moins nous faire l’économie des supputations et de la psychose de la population entraînant un ralentissement de l’économie, sachant que l’opposition, une fois excédée  par les faux arguments qui lui sont chaque fois opposés, allaient reprendre son exercice favori, son moyen de pression ultime.

Au finish, on est tenté de croire, que  le gouvernement qui a fui ses responsabilités régaliennes d’imposer l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire, à besoin du temps . On peut bien l’espérer avec un Premier ministre qui a osé une fois !!!

ML Cissé

LAISSER UN COMMENTAIRE