Compromis entre opposition et mouvance sur les contentieux issus des dernières élections communales : le CNOSCG s’en félicite

0
727

Les conseils communaux n’ont pas pris fonctions depuis l’organisation des élections communales le 04 février dernier. Pour cause, la contestation des résultats dans certaines communes rurales et urbaines du pays. Hier mercredi, les deux bords politiques, mouvance et opposition ont finalement trouvé un accord. Le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile Guinéenne se réjouit.
« Je suis content qu’on sorte du bout du tunnel parce qu’on va installer les conseils communaux ; le processus du développement local sera démarré. Je suis heureux parce que je sais que ce pays ne se développera jamais, sans qu’on ait des interlocuteurs crédibles au niveau des collectivités », a explique Dansa Kourouma.
Le président du CNOSCG salut l’accord, mais il souhaite que désormais, les compromis politiques ne prennent pas le dessus sur les textes de loi.
« Nous ne voulons plus que les institutions soient prises en otages par les ententes politiques ; nous ne voulons plus que la loi soit griffonnée sur la base du vouloir des formations politiques »,a-t-il indiqué
Dansa Kourouma espère que l’accord sera applicable, et que les conseils communaux seront installés dans un bref délai.
S D C

LAISSER UN COMMENTAIRE