Région de Mamou : des bandits attaquent une boutique à Pita et se retrouvent piégés par la police

0
2166

Des individus armés ont attaqué dans l’après-midi  de ce jeudi, 09 août 2018, une boutique d’alimentation générale à Pita. Selon les premières informations fournies par le premier responsable de la région, les hors-la-loi qui seraient au nombre de cinq (5), sont venus de Conakry à bord de deux véhicules. Ils ont abandonné l’un des véhicules dans une station-service située à l’entrée de la préfecture de Mamou, avant de prendre la direction de Pita, où ils devaient perpétrer leur attaque.

« C’est avec la seconde voiture qu’ils (les bandits Ndlr) se sont rendus à Pita, où ils ont braqué une boutique à l’intérieur de laquelle, ils ont réussi à emporter  une importante sommes d’argent », nous informe le Gouverneur de Mamou.

«Rapidement, nous avons pris des dispositions. En une heure de temps, nous avons quadrillé les villes. Les bandits, à partir de Dalaba, ont abandonné la route nationale pour emprunter les routes secondaires qui mènent vers Porédaka et à partir de là, nous avons retrouvé leur piste. Toutes les issues ont été verrouillées. On a alerté les populations. Les bandits ne pouvaient plus s’échapper. Il y a eu des échanges de tirs entre les bandits et les agents de sécurité. Un malfrat a été grièvement touché. Les agents de la CMIS l’ont transporté à l’hôpital. Les autres bandits ont abandonné leur véhicule pour se lancer dans la brousse. Ce sont les populations qui ont réussi à rattraper et arrêter l’un d’entre eux à Porédaka. La CMIS est partie le chercher à 19 heures, pour le ramener à Mamou-centre. Nous pensons qu’ils sont au nombre de cinq personnes. Mais, pour le moment, nous sommes en position de dire que deux bandits- dont un blessé- ont été arrêté», ajoute Amadou Oury Lemy Diallo.

Les trois autres bandits sont encore en cavale. Les services de sécurité, aidés par certains citoyens, sont restés à leur poursuite presque toute la nuit de ce jeudi.

La gendarmerie de Mamou s’abstient pour le moment de tout commentaire. « Nous sommes en train de réunir tous les éléments. Nous vous contacterons dès que possible », nous a dit le commandant de la compagnie de gendarmerie territoriale de Mamou, joint au téléphone par la rédaction de Mosaiqueguinee.com.

Alpha Mamoudou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE