Mauvaise nouvelle pour Soumah : le SLECG menacé de suspension par l’Internationale de l’Education

0
6145

Dans un courrier adressé au Sydicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) version Aboubacar Soumah, l’Internationale de l’Education, basée en Belgique, a menacé de suspendre le syndicat guinéen dont Soumh et Madame Kadiatou Bah se disputent le leadership.

«Nous sommes étonnés d’apprendre la scission du SLECG en deux groupes distincts. Cette situation semble perdurer, comme en témoignent les évènements. Elle met l’internationale de l’Education dans un certain embarra.  Lequel des deux SLECG est celui légitiment affilié à l’IE depuis d’une vingtaine d’années», s’interroge dans le courrier, Duncan Smith, Coordinateur Service Administratif de l’Internationale de l’Education.

Plus loin, il menace de suspendre le SLECG. « Lest statuts de l’IE et la jurisprudence des cas en la matière pourraient forcer notre bureau exécutif à suspendre l’affiliation du SLECG jusqu’à ce que la question soit tranchée», a-t-il mentionné.

Et Duncan Smith  de conditionner cette éventuelle suspension : «Mais avant d’en arriver là, nous continuons à rassembler les informations. C’est pourquoi, nous vous invitons à expliquer les raisons pour lesquelles il existe deux SLECG aujourd’hui ».      

Nous y reviendrons

Saidou Barry   

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE