Alliance RPG-UFR à Matam : réaction de Soria Bangoura candidat de l’UFDG

0
6541

La signature d’une alliance politique entre le RPG AEC et l’Union des Forces Républicaines (UFR) ne fait pas que des heureux.  Elle devrait mettre fin à l’ambition du candidat de l’UFDG de diriger la commune de Matam.

Soria Bangoura, puisque c’est de lui qu’il s’agit, dénonce cet accord électoral qui prévoit un vote favorable des conseillers du RPG pour le candidat de l’UFR.

«Quand vous avez un maire à la tête d’un exécutif , qui n’a pas la faitière et les quartiers, c’est comme si vous n’avez rien. C’est comme le cas de Dubréka, on dit qu’il ne va pas être maire, on oublie qu’il a tous les quartiers. Du côté de Matam, ça va être la même chose, ils se sont octroyés des quartiers qu’ils n’ont pas gagnés. Et ils savent pertinemment qui a gagné dans ces quartiers. On ne peut avoir une main mise sur une marie que si on a les quartiers», dénonce le candidat de l’UFDG, contacté par notre rédaction.

Plus loin, notre interlocuteur mentionne que ce mariage RPG-UFR est source de problème. «Cette alliance va créer des problèmes à l’intérieur du pays, on a désigné dix personnes pour un seul fauteuil.  Le RPG sait qu’ils n’ont pas de tête de liste, Alpha Condé a tendu un piège aux Guinéens, il va tomber dans son propre piège» jure le candidat perdant.

Les élections des maires ne devraient plus tarder. Ces élections ne concernent que les conseillers élus lors des dernières élections communales.

Saidou Barry

LAISSER UN COMMENTAIRE