Images de bitumes décollés à Siguiri : les autorités locales tempèrent

0
1077

De fortes pluies s’abattent, ces derniers temps sur la Haute-Guinée. Et cela ne fait pas que des heureux dans la région.

A Siguiri-centre par exemple, ces pluies diluviennes, ont endommagé une portion de bitume sur la voirie en chantier, tenue par l’entreprise GUITER SA.

Dans la nuit de vendredi 10 au samedi 11 août 2018, un orage de forte intensité s’est abattu sur cette cité.

Les eaux de ruissellement, d’une très forte pression, ont entraîné le décollage du bitume qui venait d’être posé, quelques heures seulement, un peu plus plutôt, par cette entreprise.

Ce désagrément porte sur une superficie de 20 mètres de longueur sur 4 mètres de largeur, juste à l’intersection de deux axes routiers, en bas d’une ruelle non bitumée surplombée par une colline.

Telle une traînée de poudre, la nouvelle s’est répandue sur les réseaux sociaux et fait la UNE de nombreux médias. Certains remettant d’ailleurs en cause, la qualité du travail de l’entreprise en charge du chantier.

Une mission tripartite de contrôle composée d’autorités locales, d’agents des Travaux Publics et de l’entreprise contractante, GUITER SA, s’est rendue sur place, dans la foulée.

Les dégâts jugés « mineurs » par la mission et par bon nombre de citoyens, ont été aussitôt corrigés comme en témoigne Ibrahima Kalil Keita, le préfet de Siguiri : « C’est un problème concret qui s’est posé. Ils ont trouvé une solution. C’est ce qui nous intéressait. En tout cas, en ce qui nous concerne, au fur et à mesure qu’on a des remarques à faire, on les fera mais cela ne remet pas en cause la bonne qualité des travaux qu’effectue l’entreprise GUITER SA à Siguiri », a déclaré l’ancien vice-président de la CENI.

Même son de cloche chez le secrétaire général, celui qui assure en ce moment les fonctions de maire de la commune urbaine : « Je me suis présenté sur le terrain et les dommages causés ont été repris à ma satisfaction et à la satisfaction de toute la population de Siguiri qui était fatiguée vraiment par la poussière. Nous pensons que ce sont les aléas de la nature », a renchéri Almamy Tounkara.

Face au feu de critiques à l’encontre des travaux de la Guinéenne du Terrassement à Siguiri, les autorités locales ironisent et parlent même de « chantage et d’extrapolation des faits », sur les réseaux sociaux et dans certains médias : « Mais, les avis des uns et des autres, ça, c’est leur affaire ! » s’en moquent-elles.

Depuis l’an 2015 et sur financement du gouvernement guinéen, GUITER SA a en charge de bitumer 17,4OO km de voirie à Siguiri-centre.

A date, l’entreprise dit avoir bitumé 6 km de route et près de 6 km de caniveau. Cela, malgré une période d’interruption qui a duré deux ans.

Ces travaux vivement salués notamment par les autorités locales et une bonne partie des populations bénéficiaires, semblent cependant loin de faire l’unanimité.

En témoignent les récentes réactions parfois déchaînées venant de certains citoyens sur les réseaux sociaux, à l’origine du buzz de ces derniers jours.

 

Depuis Siguiri, Mamadi CISSE, Correspondant régional de Mosaiqueguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE